Quel est le prix d’une photocopieuse ?

Les photocopieurs de bureau, pour tous les services qu’ils peuvent rendre, souffrent encore d’une image ternie par deux griefs qui ont la vie dure : un, ils sont grands comme des armoires normandes, deux, ils sont chers comme du mobilier de designer. Si la technologie a quelque peu commencé à réfuter le premier préjugé, le second est lui mis à mal par la popularisation de cet équipement dans les bureaux, qui fait baisser les tarifs. La généralisation des formules de location avantageuses représente un deuxième élément changeant la donne. Quel est donc aujourd’hui le prix d’un phοtοcopieur ? Avant de donner quelques exemples de prix généralement constatés, il est essentiel de savoir à quoi ils correspondent et de quels critères le prix des photocopieurs pour entreprises dépend. Il est enfin utile de considérer l’ensemble des coûts d’usage, et de vérifier à cette aune la pertinence des offres de location.

Caractéristiques et options : ce qui fait le prix d’une photocopieuse

Lorsqu’une entreprise évalue les différents modèles de photocopieurs, les critères de choix rejoignent en fait les principaux éléments déterminants le prix photocopieuse. En effet, ce prix dépend principalement de trois séries de critères : la technologie d’impression, les critères qualitatifs, et bien entendu les fonctionnalités des copieurs.

La technologie

La technologie d’impression est le premier critère de choix, et le premier critère de prix d’un photocopieur.

Les principales alternatives sont :

– Analogique ou numérique : les premiers coûtent en moyenne un tiers de moins que les seconds mais présentent moins de fonctions. Ils restent très efficaces pour des travaux courants comme la copie d’un document texte. Un photocopieur numérique permet lui de se connecter au réseau interne et offre des fonctions d’agrandissement/réduction. Il est souvent plus performant en termes de qualité d’impression ;

– Couleur ou monochrome : à qualité égale, le prix d’un photocopieur couleur est 50 % plus élevé que celui d’un photocopieur monochrome ;

– Jet d’encre ou laser : les photocopieurs jet d’encre sont généralement bien meilleur marché que les lasers, surtout pour les modèles couleurs.

Les critères qualitatifs

Ces critères sont déterminés en partie par les précédents.

Principalement, un utilisateur éclairé comparera la qualité et la performance de différents modèles de photocopieurs à l’aune de deux critères :

– La qualité d’impression : la résolution est l’indicateur clef. Ainsi, 600 dpi est une résolution commune pour les modèles d’entrée de gamme. Les entreprises utilisent parfois la haute résolution (1 200 dpi) lorsqu’elles ont besoin de copier des affiches, plaquettes ou autre. Αu-delà, la très haute résolution (2 400 νοire 4 800 dpi) intéresse les graphistes et photographes ;

– La vitesse d’impression : calculée en ppm (pages par minute), la vitesse d’impression est d’autant plus importante que l’usage du photocopieur est intensif et les volumes importants.

Les fonctionnalités

Αυ-delà de ces premières séries de critères, les modèles, et donc leurs prix, se distinguent évidemment par le nombre de fonctionnalités.

Les fonctionnalités les plus utiles sont ainsi, dans l’ordre :

– La fonction multifonction : les photocopieurs multifonctions réunissent plusieurs périphériques en un seul appareil (scanner, fax, imprimante et copieurs). Très populaires, ces machines répondent ainsi à de nombreux besoins bureautiques. Même si elles sont naturellement plus chères qu’un simple photocopieur, elles représentent un gain de place et d’argent comparées à l’achat de toutes les machines nécessaires à ces fonction prises séparément ;

– Les formats d’impression : plus les formats supportés sont nombreux et spécifiques, plus le prix du photocopieur sera élevé. Les appareils adaptés à la copie de très grands formats (banderoles, affiches…) dépassent les 10 000 euros. Ils doivent en plus idéalement disposer d’un bac autonome pour chaque taille de feuille ;

– Connectivité : une connexion Wifi ou une mise en réseau via Ethernet sont indispensables pour mettre un photocopieur en réseau – la présence des deux possibilités est encore plus préférable ;

– L’écran de contrôle : un photocopieur équipé d’un écran tactile suffisamment large et intuitif est bien plus agréable et pratique à utiliser mais également plus cher.

– La fonction recto-verso automatique : de plus en plus courante, cette option garantit des économies de papier significatives ;

– La quantité de mémoire : un volume de mémoire suffisamment important permet au photocopieur d’enregistrer les données numériques d’une tâche d’impression et de la reprendre en cas de défaillance (alimentation, bourrage papier par exemple). C’est également un mοyen de programmer des travaux de copie pour éviter les files d’attente ;

– Le nombre de bacs de chargement de papier : l’ajout de bacs optionnels accroît l’autonomie du photocopieur et évite les chargements trop fréquents.

Prix d’un photocopieur à l’achat et coûts en location

Plutôt qu’être une démarche basée sur une recherche de fonctionnalités et de performances, choisir un photocopieur pour entreprise peut également être une simple question de budget Il convient alors de considérer non seulement le prix du photocopieur, mais aussi le coût d’usage, ce qui peut faire apparaître l’option de la location d’un photocopieur comme la plus intéressante.

Comment bien choisir sa photocopieuse ?
Comment fonctionne un photocopieur ?